Cercle de BLA : Les clefs d’un Centre de Santé Communautaire remis par le Ministre Hama Ould Sidi Mohamed ARBI

Bâti sur un hectare et demi, le tout nouveau Centre de Santé Communautaire (CSCOM) de Kamona et Sorofing a été inauguré par M. Hama Ould Sidi Mohamed ARBI, Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du logement social, le mardi 05 novembre 2019. En plus du ministre et sa délégation, étaient présent pour la circonstance, M. Boubacar TRAORÉ, Préfet du cercle de Bla, M. Mamadou SAMAKÉ, Maire de la Commune Urbaine de Bla et Dr Famakan KANÉ, médecin Chef du CSRÉF de Bla, les autorités traditionnelles et religieuses…

Construit et équipé grâce au Projet d’Appui aux Communes Urbaines du Mali (PACUM), le nouveau CSCOM viendra combler aux besoins sanitaires d’une population qui était dans le grand besoin. Après un accueil chaleureux réservé à la délégation du Ministre par les habitants de Kamona et environnants, une minute de silence a été observée en la mémoire des braves militaires tombés sur le champ de l’honneur à Indelimane le vendredi 1er novembre dernier. Ainsi, M. Mama Mallé et Etienne Mallé, respectivement chef de village de Kamona et de Sorofing ont vivement remercié le Président de la République et son Gouvernement pour la réalisation d’un CSCOM chez eux. Pour le confort et le bon fonctionnement des activités du CSCOM, ils ont fait la demande d’une bonne couverture téléphonique ainsi qu’une route bitumée.

Dr. Famakan KANÉ, médecin Chef du CSRÉF de Bla a rappelé les difficultés et les défis dans la couverture sanitaire au niveau du Cercle de Bla. Il a ensuite témoigné qu’avec ce nouveau CSCOM, que bon nombre de difficultés, à savoir : Le problème de personnels qualifiés sera résolu. Il a rassuré que ce nouveau CSCOM, qui est le 31ème dans le cercle de Bla, va contribuer au soulagement des populations. Selon lui, le nouveau CSCOM dispose d’un médecin, d’une sage-femme, d’une matrone, de deux blocs, des latrines, des salles d’hospitalisation contenant des lits, une salle de consultation, une ambulance tricycle, un jardin botanique et une électrification solaire avec des panneaux solaires. ‘’La population de Kamona et environ n’aura plus besoin de faire un trajet de 5 Km pour avoir des soins sanitaires adéquats. À cet effet je rassure que les femmes de Kamona et de Sorofing n’accoucheront plus jamais à la maison. Je réitère mes remerciements au PACUM, acteur de renforcement de capacités pour la décentralisation et l’amélioration de la gouvernance dans les communes urbaines’, a-t-il mentionné. Et d’exiger aux personnels du CSCOM de travailler dans le strict respect de l’éthique et de la déontologie. Pour lui, la réalisation et l’équipement dudit CSCOM a couté la somme totale de : 146 140 474F CFA.

Le Maire de la commune de Bla, Madou SAMAKÉ a rappelé que c’était le 2 avril 2017 à Azalai Hôtel Salam que la commune de Bla signait le projet de construction dudit CSCOM. ‘’Je me réjouis que le projet soit réalisé dans le délai évoqué à la signature. Ce CSCOM est une des réalisations du PACUM que nous ne cesserons jamais de remercier. Aussi, j’exhorte M. le Ministre Hama Ould Sidi ARBI à faire de son mieux pour la continuité du PACUM, pour donner plus de sourire aux Maliens de toutes les localités’’, dira-t-il.

Prenant la parole, le Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement Social, Hama Ould Sidi ARBY, a tout d’abord remercié la population du Cercle de Bla pour l’accueil chaleureux réservé à sa délégation. Il s’est dit très heureux de la grande mobilisation effectuée. ‘’La cérémonie d’inauguration de ce Centre de Santé Communautaire constitue le symbole de la prise en charge effective de l’amélioration du cadre de vie dans la Commune de Bla. C’est en vue de la promotion d’un développement harmonieux des villes du Mali, que le Gouvernement, sous l’impulsion du Président de la République, son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA, a adopté deux documents importants, à savoir : En février 2014, la Politique Nationale de la Ville (PONAV) qui constitue désormais le cadre de référence pour toutes les initiatives stratégiques dans le domaine du développement urbain ; En 2016 le Document Cadre de Politique Nationale de Décentralisation (DCPND), qui traduit les orientations fortes du Gouvernement en matière de renforcement de la décentralisation. Des politiques pour la promotion de la participation citoyenne et la redevabilité sociale des organes de gestion des Collectivités ayant occasionné l’institutionnalisation de certains outils et approches par le Gouvernement, notamment la contractualisation sur base de performance et les transferts fiscaux de l’Etat aux Collectivités Territoriales’’, a-t-il fait savoir. Selon lui, le Projet d’Appui aux Communes Urbaines du Mali (PACUM), initié en 2012, a été mis en œuvre dans l’objectif d’appuyer le renforcement des performances institutionnelles et de contribuer à l’amélioration des services d’infrastructures des communes urbaines ciblées.

Le Ministre a informé que le PACUM bénéficie de l’appui technique et financier de la Banque Mondiale et de la Coopération Suisse pour un montant global d’environ 41 milliards de F CFA à travers des appuis budgétaires annuels pour apporter son concours, d’une part, au renforcement des capacités des conseils communaux et d’autre part, à la réalisation d’infrastructures et d’équipements urbains dans 14 villes du Mali, à savoir : Le District de Bamako, Kayes, Kita, Sikasso, Koutiala, Bougouni, Koulikoro, Ségou, Niono, Bla, Mopti, Bandiagara, Tombouctou et Gao. ‘’La commune de Bla, à l’instar des autres communes bénéficiaires du Projet, a signé avec le Gouvernement un contrat d’un montant de 311 000 000F CFA, pour la réalisation de ses investissements, sous la maîtrise d’ouvrage exclusive du Conseil municipal de Bla’’, a-t-il laissé entendre. À cet effet, le ministre a montré sa satisfaction face à l’utilisation diligente des fonds alloués et aux résultats auxquels la commune est parvenue, à savoir : La clôture de l’école de Noumouna ; La clôture de l’école du Groupe Central de Bla-Flawere ; La construction d’un bloc de 3 salles de classe équipées ; La réalisation d’un bureau-magasin équipé et un bloc de 3 latrines à l’école de M’Piena ; Un bloc de 3 salles de classes équipées, un bureau-magasin équipé et 2 blocs de 3 latrines à Sorofing ainsi que la construction et l’équipement du CSCOM de Kamona, objet de la cérémonie d’inauguration. ‘’Ces réalisations constituent une grande avancée pour la Commune de Bla dans l’amélioration de la santé des populations et de la scolarisation des enfants conformément aux attentes de la population avec la manifestation concrète de la volonté du Président de la République et sa vision du développement local’’, a indiqué le ministre Hama Ould Sidi ARBY.

Avant de procéder à l’ouverture officielle du CSCOM, le Ministre ARBY a invité le Conseil Municipal de Bla ainsi que les populations bénéficiaires, à faire preuve d’engagement pour que la nouvelle infrastructure bénéficie d’une maintenance permettant d’assurer sa durabilité. ‘’J’adresse mes sincèrement remerciement à l’endroit des parties prenantes du Projet dont, la Banque Mondiale et la Coopération Suisse en particulier. Je remercie également toutes celles et tous ceux qui travaillent au quotidien pour développer et transformer les villes pour le bien-être de l’ensemble des populations maliennes’’, a-t-il conclu. Et de remettre des poubelles au Président de l’ASACO de Kamona, M. Boureima SOUNTOURA, pour veiller sur la propriété des lieux.

À signaler que le groupe « Faso service de Bla » a émerveillé la foule avec une pièce de théâtre de sensibilisation sur l’importance de la santé.

Dognoume DIARRA  

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here