Ousmane Attaher, directeur général hôpital du Mali : “Nous assurons présentement la prise en charge de certaines pathologies qui nécessitaient des évacuations à l’extérieur”

L’Hôpital du Mali a tenu le jeudi 14 novembre 2019 la 16e session de son conseil d’administration dans la salle de conférence de l’Institut national de santé publique. A l’ordre du jour : la discussion et l’adoption, entre autres, du procès-verbal de la 15e session du CA, du rapport d’activités à mi-parcours 2019, du projet de budget 2029, la nouvelle tarification. Pour mener les activités de l’année 2019, l’Hôpital du Mali avait un budget prévisionnel de 4 599 250 000 F CFA. Il a pu mobiliser 2 433 787 884 F CFA durant le 1er semestre 2019, soit un taux de mobilisation globale de 41,64 %.

A l’ouverture de la session, Dr. Bassidiki Traoré, le président du conseil d’administration a félicité et encouragé la direction et le personnel de l’Hôpital du Mali pour leur vitalité. Il a annoncé des événements heureux à l’Hôpital du Mali dont, entre autres, son extension qui est en phase de finition ; la finition du service d’angiographie qui n’attend que le règlement administratif de certains actes ; la réalisation de la chirurgie œsophagienne dans le cadre d’une convention avec l’ONG française Terre des hommes déjà présente au Mali.

Il n’a pas occulté les difficultés de l’hôpital dont les solutions ne se situent pas à son niveau. Ces difficultés sont, entre autres, l’insuffisance du personnel subalterne dont le nombre est inférieur à celui des cadres A ; l’insuffisance des ressources financières ; les grèves des bi-appartenant qui ont sérieusement perturbé le fonctionnement de l’hôpital. Il a félicité et remercié les administrateurs pour leur régularité aux sessions du conseil d’administration et leurs analyses pertinentes qui ont donné des orientations précises pour l’atteinte des résultats obtenus et l’équipe chinoise pour son ardeur au travail, son esprit de franche collaboration avec les cadres maliens pour l’obtention de bons résultats.

La 16e session du conseil d’administration a été l’occasion pour Ousmane Attacher (directeur général de l’Hôpital du Mali) de renouveler ses salutations et celles du personnel aux administrateurs pour leur constance aux sessions, leur compréhension et leurs orientations pertinentes qui ont permis à l’établissement d’améliorer constamment la prise en charge des patients.

Il a indiqué que pour les activités durant le 1er semestre 2019, l’Hôpital du Mali disposait de 250 agents, toutes catégories confondues. Pour combler le besoin en personnel, il a utilisé 113 prestataires pour appuyer le personnel permanent. Ce personnel travaille en synergie avec la 25e Mission médicale chinoise composée de 24 membres et dont le séjour a été ramené à 18 mois au lieu de deux ans.

D’après lui, l’Hôpital du Mali, au titre des activités à mi-parcours 2019, a réalisé, entre autres, 18 226 consultations, 58 664 examens de laboratoires, 3382 examens scanners, 286 IRM, 833 interventions chirurgicales, 2159 hospitalisations. “En plus de ces activités, le Centre de radiothérapie a assuré la prise en charge de 129 cas de cancer, toutes localisations confondues dont 77 % de femmes. Il est aussi heureux de constater qu’en raison de l’amélioration progressive de son plateau technique, l’Hôpital du Mali assure actuellement la prise en charge de certaines pathologies qui nécessitaient des évacuations à l’extérieur, il y a quelques années”, a-t-il mentionné avec satisfaction.

 Sur un budget prévisionnel de 4 599 250 000 F CFA, l’hôpital a mobilisé 2 433 787 884 F CFA, soit 41,64 % de mobilisation globale

Sur les résultats obtenus au 1er semestre 2019, le directeur général de l’Hôpital a reconnu qu’ils l’ont été grâce à l’engagement de l’ensemble du personnel malien et de la Mission médicale chinoise. Pour cela, il a salué et remercié les médecins chinois pour tous les efforts qu’ils fournissent afin de soulager les souffrances des Maliens.

“Le 1er semestre 2019 a été marqué par divers goulots d’étranglement comme l’insuffisance des ressources humaines, des ressources financières, la lourdeur des procédures d’approvisionnement, etc. Cependant, les résultats obtenus sont encourageants. Aussi, nous sommes engagés avec l’ensemble du personnel à continuer à relever les défis. Notre engagement dans l’amélioration de la santé des populations a été matérialisé par notre participation à la prise en charge avec célérité de 15 blessés de guerre et diverses autres attaques survenues au Nord du Mali”, a-t-il souligné.

Des perspectives heureuses

Dans les perspectives, le directeur général a annoncé, entre autres, la poursuite des démarches pour la réalisation du projet de construction et d’extension de l’hôpital (urgences, réanimation, la procréation médicalement assistée (PMA), le laboratoire et les hospitalisations ; la sollicitation de ressources humaines auprès du ministère de la Santé ; la sollicitation de l’adoption d’une tarification pour les activités du service de radiothérapie ; l’obtention d’une unité de curiethérapie pour la prise en charge des cas de cancer du col utérin ; l’achèvement de la construction d’une salle d’angiographie ; l’approvisionnement permanent en consommables et médicaments ; la formation du personnel ; le renforcement de la maintenance des équipements ; le renouvellement des équipements amortis ; le recrutement du personnel en lien avec l’extension de l’hôpital.

“Dans cette perspective, nous savons que nous pouvons toujours compter sur l’engagement des administrateurs et de la population pour continuer à relever des défis plus grands”, a-t-il espéré.       

 Siaka Doumbia

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here