IBK à la rentrée des cours et tribunaux : « Nul n’est et ne sera au-dessus de la loi »

Le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita reste constant dans son attachement pour la justice au Mali. « Nul n’est et ne sera au-dessus de la loi », a-t-il réitéré lors de la rentrée des Cours et Tribunaux du Mali.

Le Président de la République, Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, Ibrahim Boubacar Keita, a présidé l’audience solennelle de Rentrée des Cours et Tribunaux 2019-2020 au Mali, le lundi 18 Novembre 2019. Sous le thème : « Rôle de la Cour Suprême en matière de lutte contre les infractions financières et budgétaires »

Cette rentrée est marquée par la prestation de serment des nouveaux Conseillers et Rapporteurs Publics à la Section Judiciaire, à la Section Administrative et à la Section des Comptes de la Cour Suprême, les réquisitions du Procureur Général, les interventions du Président de la Cour Suprême, du Rapporteur, et du Bâtonnier de l’Ordre des Avocats.

Pour le premier magistrat du Mali, les procureurs se doivent d’assurer les Maliens sur la justesse de la justice malienne. « Nul n’est et ne sera au-dessus de la loi, et dura lex sed lex », a réitéré IBK.

Dans ses assurances, le procureur général de la Cour suprême a promis que la justice malienne n’est et ne sera jamais une justice sélective, une justice de faible où la raison du plus fort doit toujours de règle.

Cyril ADOHOUN


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here