Maroc : Chakib Benmoussa à la tête de la commission spéciale sur le modèle de développement

Le Roi Mohammed VI a nommé, le mardi 19 novembre dernier, M. Chakib Benmoussa à la tête de la grande commission spéciale sur le modèle du développement. Cet actuel ambassadeur du royaume aura pour tâche de conduire cette commission stratégique dans le plan d’émergence du Maroc.

Dans un de ses discours, le souverain marocain avait la création de cette structure: « Nous avons décidé de mettre en place la commission spéciale chargée du modèle de développement. Nous procéderons à son installation à la rentrée prochaine ». Il a donc fallu attendre un communiqué du cabinet royal qui affirme avoir reçu, mardi 19 novembre, Chakib Benmoussa au palais royal à Rabat pour le charger de la présidence de cette Commission.

Cette commission aura la lourde tâche de réfléchir sur une stratégie de développement à long et à court terme sur le Maroc. Elle touchera a tous les domaines vitaux au champ du développement comme l’éducation, le numérique, les infrastructures etc. C’est dans cette diversité d’objectif que la composition de la commission aussi a été fait de manière inclusive.  Selon le communiqué du cabinet: « Nous avons veillé à ce que cette commission, par sa composition, regroupe différentes disciplines académiques et diverses sensibilités intellectuelles, en y faisant siéger des compétences nationales issues du public et du privé. Outre de l’expérience et une exigence d’impartialité, ces profils doivent être suffisamment outillés pour comprendre les dynamiques à l’œuvre au sein de la société et aller au-devant de ses attentes, sans jamais perdre de vue l’intérêt supérieur de la nation” précisait le souverain, relevant qu’il attend de cette commission qu’“elle remplisse son mandat avec impartialité et objectivité en portant à notre connaissance un constat exact de l’état des lieux, aussi douloureux et pénible puisse-t-il être ».

Ambassadeur du Maroc à Paris depuis décembre 2012, Chakib Benmoussa a occupé plusieurs postes stratégiques dans sa carrière, des ministères et institutions du pays à la diplomatie internationale. Cet ancien de Polytechnique Paris, de l’école nationale des Ponts et chaussés et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston, a suivi une brillante carrière d’ingénieur dans le privé et dans le public à l’étranger, avant de revenir au Maroc occuper différents postes de responsabilité au ministère de l’équipement et des transports puis en tant que secrétaire général du département du Premier ministre.

En décembre 2002, Chakib Benmoussa est nommé Wali, secrétaire général du ministère de l’Intérieur, un poste qu’il occupera jusqu’en février 2006, date à laquelle il est nommé ministre de l’Intérieur. Un poste qu’il occupera jusqu’en janvier 2010.

En février 2011, il est nommé président du Conseil économique et social (CES), par le roi Mohammed VI.

Ousmane Dembélé


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here