Mali: «Résister aux dérives de détournement du combat contre le terrorisme»

Le Mali redoute t-il un désengagement de la France après la mort de 13 soldats français sur son sol ? Ou espère t-il au contraire une solidarité encore plus forte? Tiébilé Dramé est le ministre malien des Affaires étrangères. En ligne de Bamako, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

RFI : Quelle est votre réaction après la mort de 13 soldats français dans votre pays ?

Tiébilé Dramé : Attristé. C’est un coup dur, une dure épreuve, pour la France, pour le Mali et pour le Sahel tout entier. Nous nous inclinons devant le sacrifice de ces jeunes Français, morts pour la France, mais aussi morts pour le Mali, morts pour la liberté du Mali et pour le Sahel. Quelle que soit la difficulté du moment, il faut rester debout, il faut résister à toutes les tentations, à toutes les dérives qui tendent à nous détourner du droit chemin du combat contre le terrorisme.

C’est une guerre dont le sens échappe désormais à nombre de Français, et de Maliens eux-mêmes, affirme à Paris le député d’opposition Jean-Luc Mélenchon, et c’est vrai qu’on entend de plus en plus de voix au Mali qui demandent aux Français de partir…

Cela fait quelques mois déjà que nous disons aux Maliens de ne pas se tromper de combat,

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here