Mairie de Kalabancoro: Les soutiens du maire se mobilisent. Ils dénoncent une «cabale» contre l’élu

Les soutiens à TiècouraHamadoun Diarra, maire de la Commune rurale de Kalabancoro, se mobilisent. Ils ont animé, ce samedi 30 novembre, une conférence de presse pour défendre le bilan de l’édile qui fait, selon eux, l’objet d’une cabale médiatique orchestrée par des membres du Conseil communal.

-Maliweb.net- La jurisprudence «Commune 6». Selon Lamine Sangaré, conférencier principal et 3e adjoint au maire de Kalabancoro, la cabale contre Tiècoura Hamadoun Diarra est une guerre de succession. Lorsqu’en 2017, le maire de la commune 6 du district de Bamako a été révoqué, il a été remplacé par son adjoint. Ce cas d’école, explique le conférencier, a donné des idées à d’autres conseillers municipaux ailleurs. C’est le cas, indique-t-il, à laMairie de Kalabancoro où, des conseillers ont juré de chasser le maire, pour prendre sa place.

Sinon, comment peut-on dénigrer un maire qui dès son arrivée à la mairie a épongé 17 millions FCFA de factures d’électricité impayées. En seulement deux ans d’exercice, défend Lamine Sangaré, le maire a acheté des engins lourds à 99,417 millions FCFA. «Il n’y avait aucun véhicule de liaison à notre arrivée, aujourd’hui la mairie a pu acheter 4 Toyota Hulix, toutes neuves».Ce n’est pas tout. Les recettes ont été améliorées. Elles sont passées de 15 à plus de 50 millions par mois. Aussi, 10 nouveaux bureaux ont été construits.

C’est pour toutes ces performances et bien d’autres encore que le Prix top 100 des maires de la  CEDEAO et de l’Union Africaine a été décerné, en novembre 2018, au maire Tiècoura H. Diarra. «Jamais un conseil corrompu ne pourra réaliser tous ces investissements», assure le conférencier. Pour les défenseurs du maire, la cabale contre ce dernier est menée par Mahamadou Keita, 2e adjoint. Cinq autres conseillers l’ont suivi dans sa quête pour le pouvoir.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here