EMP : Que des défis relevés !

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le général de division Ibrahima Dahirou Dembélé, a présidé, le jeudi 28 novembre 2019, la 23ème session ordinaire du conseil d’administration de l’Ecole de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye.

C’était au sein de ladite école, en présence de tous les partenaires de l’établissement. A l’ouverture des travaux, le ministre Dembélé a souligné qu’en dépit d’énormes difficultés, l’EMP continue de répondre à sa vocation première, à savoir un pôle de préparation de l’architecture de paix et de sécurité de l’Union africaine.

Selon lui, le nouvel élan pris par l’EMP en initiant une formation en Master en maintien de la paix et en reconstruction post-conflit constitue un effort louable afin de promouvoir la prise en compte des perspectives locales dans l’identification des réponses aux questions majeures qui nous interpellent en matière de paix et de sécurité. Malgré des résultats forts louables, le Mdac a prévenu que tous devront continuer assidument à renforcer l’école afin de lui permettre de toujours être à la hauteur des défis auxquels elle doit faire face.

Par ailleurs, il a remercié les partenaires qui ont contribué au déroulement de la première cohorte du Master en maintien de la paix et en reconstruction post-conflit, tout en exhortant les autres à envisager un accompagnement.

Auparavant, une minute de silence avait été observée en la mémoire des soldats maliens et étrangers morts sur le champ de l’honneur dans la lutte farouche contre l’expansion du terrorisme au Mali et dans la sous-région.

Ousmane DIAKITE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here