Lutte contre la corruption : Le rôle crucial des magistrats

Dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre la corruption célébrée le 9 décembre, conformément à la volonté de l’Assemblée générale de l’ONU, l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite (OCLEI) a organisé une session d’échanges et d’information, hier dans un hôtel de la place. Le thème choisi à cet effet est : «Les rôles des magistrats dans la lutte contre la corruption».

La tenue de cette session marque ainsi le lancement de la Semaine nationale de lutte contre la corruption. Elle a regroupé les magistrats et plusieurs partenaires techniques et financiers du Mali. Rappelons que l’OCLEI est né de la volonté de notre pays de mener une lutte efficace et coordonnée contre l’enrichissement illicite à l’intérieur et à l’extérieur du Mali. Cela, conformément la résolution 58/4 du 31 octobre 2003 de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies, déclarée le 9 décembre, précisera son président. Cette résolution de l’Assemblée générale de l’ONU, ajoutera Moumouni Guindo, vise à sensibiliser au problème de la corruption et faire connaitre le rôle de la convention dans la lutte contre celle-ci et sa prévention.

Ainsi, cette session vise deux objectifs : informer l’opinion publique sur les actions entreprises dans le cadre de la lutte contre la corruption, la délinquance économique et financière au Mali, et sensibiliser sur le phénomène en vue de restaurer un climat de confiance entre les pouvoirs publics et les citoyens.

Aussi, cette séance participe de la vision de son Office à développer et à promouvoir la concertation, la collaboration et la coopération avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption, a édifié Moumouni Guindo.
«Il va sans dire que les magistrats de tous ordres, de tous degrés ou services, ont un rôle primordial. C’est un truisme incontestable : il n’y a pas et ne saurait y avoir de lutte efficace contre la corruption sans justice», a insisté M. Guindo.

…….lire la suite sur essor.ml 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here