Promotion des investissements au Mali: L’API outille des missions diplomatiques de notre pays.

La « Diplomatie économique » est l’appellation donnée à la thématique sur laquelle l’Agence pour la Promotion des Investissements (API) a initié un séminaire de formation des Conseillers nouvellement nommés dans les Missions diplomatiques et consulaires du Mali. Deux jours durant, du 09 au 10 décembre 2019, ces acteurs réunis dans la salle de conférence du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, vont s’imbiber des notions avec lesquelles ils seront à même de mieux vendre l’image économique de notre pays à l’extérieur.

Négocier au nom de l’Etat ; faire une meilleure diffusion de la destination Mali sur la scène internationale ; améliorer le climat des affaires au Mali ; assurer une meilleure collaboration entre les structures du dispositif national de promotion des investissements, les missions diplomatiques du Mali à l’étranger ainsi que celles accrédités au Mali ; sont entre autres les objectifs que les diplomates apprenants sont tenus d’atteindre au terme de ce séminaire ouvert sous la houlette du Secrétaire Général du ministère en charge de la diplomatie de notre pays, M. Boubacar Gouro DIALL.

C’est avec M. Moussa Ismael Touré le Directeur Général de l’API à son côté qu’il a, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture, laissé entendre que le séminaire de ces deux jours visait le développement d’une diplomatie économique active à travers le renforcement de la coopération économique, commerciale et industrielle avec les pays ou zones géographiques qui présentent les meilleures opportunités de partenariat à court, moyen et long terme pour le Mali. « L’objectif général de ce séminaire est de mettre en place une stratégie de promotion économique du Mali pouvant servir de locomotive à l’émergence économique et au développement du pays ; cela passe nécessairement par la mobilisation des diplomates maliens en faveur de la promotion des Investissements directs étrangers (IDE), celle des investisseurs étrangers et de la diaspora pour des investissements productifs au Mali et le renforcement des capacités des Conseillers économiques maliens conformément aux recommandations du Conseil d’Administration de l’API-MALI. » a ajouté M. DIALL. A l’endroit exclusivement des apprenants, il a estimé que le choix porté sur eux en leurs grades, rangs et qualités, n’est pas fortuit car ils sont pour la plupart à leur première sortie dans les missions diplomatiques et consulaires.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here