Achat de l’avion présidentiel : Le secrétaire général de la présidence, Moustapha Ben Barka, entendu au pôle économique et financier

Le secrétaire général de la présidence de la République, Moustapha Ben Barka, a été entendu il y a une quinzaine de jours au Pôle économique et financier dans le cadre de l’achat de l’avion présidentiel.

Rebondissement dans l’affaire dite achat de l’avion présidentiel. Le secrétaire général de la présidence de la République, Moustapha Ben Barka, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé de la Promotion des Investissements et de l’Initiative privée, au moment des faits, a été entendu par les magistrats du Pôle économique et financier. L’écoute de Moustapha Ben Barka par les magistrats infirme l’information selon laquelle le dossier de l’avion présidentiel a été classé sans suite.

Il faut rappeler que, dans son rapport d’octobre 2014, le Vérificateur général a fait ressortir les observations du ministre de la Défense et des Anciens combattants, Soumeylou Boubèye Maïga, qui a laissé entendre que Moustapha Ben Barka était le principal négociateur de l’achat de l’avion présidentiel en sa qualité de ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé de la Promotion des Investissements et de l’Initiative privée.

Le ministre secrétaire général de la présidence a toujours nié son implication dans l’achat de l’avion présidentiel. «Il n’était ni dans mes attributions, ni dans mes prérogatives de piloter un dossier frappé du sceau du secret-défense», a répondu Moustapha Ben Barka, à la faveur du point de presse de restitution du rapport de classement du groupe de la Banque mondiale sur l’amélioration du cadre des affaires, publié dans le journal «L’indicateur du Renouveau» du 3 novembre 2014.

Il avait indiqué de laisser la justice faire son travail. «Elle va interpeller ceux qui doivent l’être. Il n’y a aucun débat par rapport à ça. Je suis droit dans mes bottes et tranquille», avait assuré Moustapha Ben Barka.

Contacté, Moustapha Ben Barka n’a pas souhaité répondre à nos questions malgré notre insistance.

Cheick Bougounta Cissé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here