Justice : La date de la reprise du procès Capitaine Sanogo et 8 coaccusés est pour le 13 janvier 2020 à Bamako.

Apres le report du 8 décembre 2016 à Sikasso le procès du capitaine Amadou Haya Sanogo et coaccusés dont les 3 juges et 4 assesseurs à son temps avaient répondu favorablement à la demande  de la défense d’ordonner une nouvelle expertise médicale des corps des 21 bérets rouges car la première n’ayant pas été conduite conformément aux procédures prévues par le droit malien. Le procès est à nouveau programmé.

-Maliweb.net- A son temps, la Cour avait désigné le laboratoire médical (centre Mérieux) pour des nouvelles expertises qui devrait rendre son rapport d’expertise en 45 jours après sa saisine et voilà que l’attente fut longue par rapport à la reprise de ce procès tant du côté de la partie civile que la défense…

A ce que l’on sache après la sortie médiatique du Procureur Général M Idrissa Arizo Maiga, près de la Cour d’Appel de Bamako, avait vivement souhaité à la fin des travaux  de la 2e session de la Cour d’assises de Bamako au titre l’année 2019 tenu  le mercredi 20 novembre 2019 qu’il était  temps de juger le dossier Sanogo et coaccusés  à la prochaine Cour d’assises. En citant ceci : « Il  est urgent et impérieux que la prochaine session d’assise soit consacrée à l’affaire Amadou Aya Sanogo et autres… Car le délai de détention d’Amadou Haya dépasse tout entendement… Le dossier actuel est à l’état d’être jugé… »

Très vite, les choses se sont accélérées au niveau du gouvernement pour annoncer à la reprise du procès le 27 décembre 2019 dans un premier temps, aujourd’hui, on nous confirme une nouvelle date pour des raisons de calendrier que le procès se tiendra le 13 janvier 2020 à Bamako.

Amadou Haya Sanogo et coaccusés (Bloncoro Samake, Simeon Keita, Oumarou Sanofo dit Kif Fif, Soiba Diarra, Christophe  Dembele, Amadou Konare, Mohamed Issa Ouédraogo, Ibahim Boua Kone). Les chefs d’accusation sont enlèvements et assassinats, complicité d’enlèvements et d’assassinats  de 21 éléments du régiment des bérets rouges dont les corps ont été retrouvés dans un charnier en 2013 à Diago.

 

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here