Malversations foncières : Le ministre Berthe impose l’annulation de nombreux morcellements illicites

Sans crier garde, le nouveau ministre des Affaires foncières est en train de mettre de l’ordre dans les distributions foncières autant à Bamako que dans les régions. Plusieurs décisions de morcellement jugées illicites ont été annulées ces dernières semaines.

Sans publicité, le nouveau ministre des Affaires foncières, Alou Badra Berthe, a décidé de mettre de l’ordre dans les distributions foncières autant à Bamako que dans les régions. Plusieurs décisions de morcellement jugées illicites ont été annulées ces dernières semaines. Ainsi, les maires des communes du district de Bamako, notamment celui de la Commune III ont été contraints de revenir sur de multiples décisions de morcellement.

Des champs et des espaces illégalement morcelés à Missabougou, Magnambougou, Sirakoro et les espaces publics à S2gou, Sikasso et Markala, ont été remis en l’état. ” Toutes les plaintes déposées auprès du ministre Berthe sont objectivement examinées et une suite est donnée s’il le faut ” salue un responsable de l’association des Ségoviens à Bamako qui a obtenu l’annulation du morcellement d’une partie du cimetière de Darsalam à Ségou.

D’autres malversations foncières connaîtront bientôt le même sort, rassure un conseiller au ministère des Affaires foncières où des enquêtes ont été diligentées dans presque toutes les mairies de Bamako et à celui du district.

Pour mettre fin aux actions mafieuses des maires, une réforme du code domanial est en cours. Elle devra même fin aux malversations foncières devenues monnaie courante dans notre pays. Sans grand bruit, les choses changent.

Correspondances particulières

Source : LE PAYS

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here