Propos séparatistes du représentant de la MINUSMA à Kidal : Christophe SIVILLON persona non grata en République du Mali

Nous avons annoncé dans notre parution du lundi 09 décembre 2019 en titrant: ` ` Tiébilé Dramé réclame la tête Christophe Sivillon '' . Eh bien cette fois-ci, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, avec l'accord du président de la République et le gouvernement est allé plus loin en déclarant que le chef du Bureau de la MINUSMA à Kidal, Christophe SIVILLON persona non grata en République du Mali, suite à ses propos séparatistes concernant les derniers congrès du MNLA tenu à Kidal. '' Il dispose d'un cet effet, de 24 heures pour quitter le territoire national, ainsi en a décidé le gouvernement malien '', déclare le chef de la diplomatie malienne.

Cette information a été donnée au cours d'un point de presse tenu ce mardi 10 décembre 2019 dans la salle de conférence du ministère des Affaires étrangères, animé par le ministre Tiébilé Dramé.

Dans ses propos, au nom du gouvernement, le ministre Dramé a salué l'engagement et le leadership du personnel des Nations Unies au Mali.

Quelques instants après le point de presse, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a reçu en tête-à-tête le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh ANNADIF. Certainement pour donner des explications et présenter des excuses au peuple pour ce qui s'est passé à Kidal lors des congrès du MNLA.

Un avertissement pour ceux qui sont à Kidal (les chefs des groupes armés, les représentants des ONG et des organisations internationales) qui soutiennent que le Kidal n'est pas une partie du territoire malien. Qu'ils se détrompent, Kidal est bel est bien une partie du Mali et il n'est pas excepté des règles du gouvernement malien. Au Moment où nous mettions sous presse, le séparatiste de la MINUSMA et déjà quitté le territoire malien.

Bréhima DIALLO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here