En Afrique de l’Ouest, «l’État islamique accroît sa mobilité et son pouvoir»

L'Afrique de l'Ouest est encore sous le choc avec l'attaque d'Inates, au Niger. Au moins 71 militaires nigériens tué. Cette attaque, d'une extrême violence, impliquant des centaines d'assaillants, a été revendiquée par le groupe État Islamique (EI). Soumeylou Boubeye Maïga, l'ancien Premier ministre malien, répond aux questions de Laurent Correau.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here