Kamissa, ex-plus jeune ministre des Aff.Etrangères du Mali, parmi « les 100 femmes à suivre en 2020 » ( Forbes)

La ministre de l’Économie Numérique malienne Kamissa Camara, qui a précédemment détenu le portefeuille des Affaires étrangères, département dont elle a été la plus jeune ministre de l’histoire du Mali, est classée en décembre par le magazine business américain Forbes, parmi « les 100 femmes a suivre en 2020 ».
Camara a déclaré suite à cette distinction : « C’est un réel honneur de voir ma modeste personne figurer dans la liste « Power Rising: The Women To Watch In 2020 » de Forbes. Cela me conforte dans mon engagement à œuvrer pour le développement de ma communauté, de ma patrie le Mali. »
K.Camara, qui a tout la confiance du président IBK, dont elle a été conseiller au cabinet, a eu quelques problèmes avec l’opinion publique malienne au début de son apparition sur la scène publique, du fait de son accent de titi parisienne et de ses tenues occidentales. Mais depuis, elle est arrivée à se réconcilier avec l’opinion de son pays, en polissant son image, notamment par le port de tenues traditionnelles maliennes (boubous et moussoor »). Née en France de parents immigrés, elle a quitté l’Hexagone pour une carrière aux USA, plus ouvert aux Noirs selon elle, avant de rentrer au Mali.

Source : aBamako

aBamako

4 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here