Pour chasser les forces étrangères du Mali : Oumar Mariko et les siens appellent à la mobilisation ce vendredi 10 janvier

La Maison de la presse a abrité, le 03 janvier dernier, la conférence de presse du Mouvement démocratique et populaire, présidée par l’honorable Oumar Mariko, accompagné par Mamadou Binton Coulibaly, représentant de la diaspora, de Djibril Diallo et Adama Diarra dit Ben, le cerveau. C’est en prélude de la grande mobilisation qui se pointe à l’horizon le 10 janvier prochain pour chasser les forces étrangères du Mali.

Le Mouvement démocratique et populaire (MDP) est un mouvement qui est composé des partis politique, de plusieurs associations des jeunes, des artisans, des éleveurs, des commerçants et des exploitants des sables fermement opposés à la présence des troupes françaises sur le sol malien et soucieux de l’avenir du Mali et qui compte mobiliser le 10 janvier prochain le peuple lors d’un meeting géant pour exiger le départ de la France au Mali.

Après l’exécution de l’hymne national du Mali, M. Mamadou Binton Coulibaly, le représentant de la diaspora au sein du MDP, a rassuré la mobilisation de la diaspora malienne et leur soutien multiforme à ce mouvement jusqu’à l’atteinte des objectifs. M. Coulibaly a aussi exprimé son inquiétude face à l’inertie de la population bamakoise, avant de les inviter à sortir massivement le 10 janvier pour défendre la patrie.

Quant à Djibril Diallo, il a invité toutes les filles et tous les fils du Mali à sortir massivement le 10 janvier prochain pour répondre à l’appel de la patrie. « Le 10 janvier prochain, le Mali prendra son indépendance, les Maliens prendront leurs responsabilités », a-t-il martelé. Au cours de son allocution, il a appelé les associations, les artisans, les commerçants, les formations politiques, bref le peuple malien à la mobilisation pour sauver la patrie, afin de sauvegarder l’héritage que nos ancêtres nous ont légué. À l’en croire, le 10 janvier prochain sera un nouveau départ pour le Mali.

Au cours de son intervention, l’honorable Oumar Mariko a fait la genèse de la crise qui secoue notre Maliba depuis 2012. Selon lui, la politique impérialiste qui est à l’origine de cette crise car, les impérialistes ont contribué à la chute du régime libyen et le Mali ne fait que subir les conséquences collatérales de la crise libyenne. Par ailleurs, il a indiqué que le Mali est victime de trois complots: le complot de l’accord de défense, celui de l’accord monétaire et enfin, le complot de l’accord d’Alger. Pour lui, seule la mobilisation du peuple malien peut mettre fin à ces problèmes.

Par ailleurs, Adama Diarra dit Ben le cerveau a invité les Maliens à une véritable prise de conscience. Pour répondre à la question de savoir que deviendrait le Mali si la France part, il dira que la seule chose que nous allons perdre, c’est notre misère. «Les 7 ans de présence française sur le territoire malien n’a fait qu’aggraver la situation, faisons-nous confiance, la stratégie de l’impérialisme est de diviser pour mieux régner », dixit Ben le cerveau.

Ce méga meeting tant attendu aura lieu ce vendredi, à la Place de l’indépendance.

Yoro Sidibé

Le Démocrate

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here