PAMPHLET : une peste dénommée Kirikou

‘‘Dieu sait ce dont chacun d’entre nous est capable, nous savons aussi ce dont l’autre est capable, mais bon Dieu que Kirikou nous fatigue ! Mais hélas, personne n’ose lever le petit doigt parce qu’il est puissant, très puissant même. Il parait même qu’il fait des directeurs généraux, des ministres, et mieux il exige au haut sommet de donner des agréments à qui il veut. Kirikou a comme des portions magiques pour gérer tout. Et pourtant, physiquement il n’est ni laid ni beau, Il n’a pas non plus la taille. Mais il est lourd et mou, pas du costaud malgré qu’il ne lui manque pas de faire à souhait du sport à ses temps libres. Il aime le luxe, les fêtes, les voitures, les costumes, les filles disent aussi beaucoup de bien de lui. Il parait qu’à leur égard il n’est pas du tout avare. Bon ! C’est sa vie, ça ne vous regarde pas, nous non plus.  Si Kirikou a un défaut c’est son goût démesuré pour les affaires. Il se mêle de tout et de rien. Il a un grand faible pour le foncier, il est dans l’immobilier, l’hydraulique, il est aussi dans la location, même pour les besoins de mariage dans les cieux…

Tout le monde se plaint de Kirikou, il s’en fout. Et malgré ses déboires, il n’a jamais eu le courage de reconnaitre son erreur, ni s’excuser. Il parait que ça l’amuse d’ailleurs que l’on parle ou se plaint de lui dans les ‘’grins’’ et médias.

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here