Recettes fiscales : Un syndicaliste tire l’économie malienne vers le haut

Avec 700 milliards F CFA mobilisés, la division des grandes entreprises (DGE) de la direction générale des impôts dépasse son objectif de 106 % sous la houlette d’un syndicaliste.

Pour l’année qui vient de s’achever les impôts ont réalisé une performance exceptionnelle dans l’atteinte des objectifs qui leur ont été assignés. En effet, il nous revient que pour 2019, les hautes autorités, dans le cadre de la mobilisation des ressources financières internes avaient demandé au départ aux impôts 908 milliards F CFA, un montant revu à la hausse plus tard à 910 milliards (le budget national de l’Etat étant de plus de 2000 milliards F CFA).

Au décompte final, il se trouve que ce montant a été atteint, grâce à la capacité de management du premier responsable de ce service, Mathias Konaté, mais à travers les performances exceptionnelles réalisées par une seule division. Il s’agit de la division des grandes entreprises dont les manettes se trouvent entre les mains d’un docteur en économie Ali Ousmane Daou.

Pour la petite histoire, Ali Ousmane Daou est le secrétaire général du comité syndical des travailleurs des impôts. Ainsi, il nous revient que sur les 910 milliards F CFA assignés aux impôts lui avait en charge de mobiliser plus de 700 milliards de F CFA. Un défi que son équipe sous son leadership n’a pas tardé à relever et même dépasser. Et on parle même de 107 %. Toute chose qui fait de cette structure le premier service public pourvoyeur de recettes pour l’Etat.

“Un syndicat ce n’est pas seulement revendiquer pour avoir les meilleures conditions de travail pour ses membres, mais c’est surtout s’investir pour le relèvement de la structure. C’est ce que le secrétaire général du syndicat des impôts, Dr. Ali Ousmane Daou, qui avait battu par le passé le pavé pour l’amélioration des conditions de travail des agents, vient de prouver”, souligne un syndicaliste fier de son secrétaire général. Tout en rappelant qu’avec ce résultat flatteur leurs agents pourront s’attendre cette année à des primes substantielles, cela grâce au travail de l’un des leurs.

K. Théra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here