Cabale contre le préfet de Kati : Le chef de village de Kalabancoro serait-il manipulé par le maire Tiécoura Diarra?

Le chef du village de Kalabancoro,  Madou Traoré, serait manipulé par le maire Tiécoura Hamadoun Diarra. Ce dernier l’a dressé contre le Préfet du cercle de Kati, Sadio Kéita, pour qui il a une haine viscérale. 

De nos investigations, il ressort que le chef du village de Kalabancoro, Madou Traoré, a fait des démarches  auprès du Préfet  Keïta pour obtenir  l’accord du chef de l’exécutif local pour le morcèlement de plusieurs espaces publics de Kalabancoro. Mais grâce à son bon sens et à son l’honnêteté, Sadio Keïta  lui a fait savoir clairement qu’il n’est pas là pour  la vente des espaces  publics, mais plutôt de les protéger contre les prédateurs fonciers. Dès lors, le chef du village déclenche un combat contre le préfet.  Récemment, il a convoqué les chefs de quartier des 13 villages de la commune rurale de Kalabancoro. L’objectif principal de la rencontre était  de les inviter à signer une répétition pour le départ du préfet Keïta qu’il accuse d’avoir vendu certains espaces publics.  Malheureusement  pour  lui, plusieurs chefs de village ont refusé de rentrer dans  son   jeu, basé uniquement sur son intérêt personnel et non celui de la commune. Aujourd’hui, tous les conseillers qui ont été nommés officiellement ont refusé aussi de travailler avec lui. Pour ces conseillers, c’est un chef de village  installé illégalement à la tête  de Kalabancoro, et qui agirait, en complicité avec le maire Diarra, contre le Préfet qui a fait un investissement de plus 200 millions dans la commune de Kalabancoro.

Lassi Sanou

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here