Pour le retour de la paix au centre : Le Haut représentant du chef de l’Etat Dioncounda Traore à pied d’œuvre

Le Haut Représentant du Président Pour le Centre Pr Dioncounda Traore a dévoilé sa stratégie pour le retour de la paix au centre à la presse. C’était hier jeudi 23 janvier 2020

Longtemps accusé d’être amorphe, l’apôtre de la paix pour le centre du Mali a enfin donné de la voix. Le Pr Dioncounda Traore a fait savoir qu’il a accepté avec humilité cette mission du président de la République El Hadj Ibrahim Boubacar pour ramener la paix au centre. Pour l’ancien président de la transition pour prescrire une ordonnance, il faut d’abord diagnostiquer le mal. Selon le Pr Dioncounda Traore, il ya toujours eu des conflits mineurs entre agriculteurs et éleveurs. Il suffit d’un conciliabule pour que les protagonistes se mettent d’accord et vaquent à leurs activités. Cette fois c’est bien différent a fait savoir le natif de Nara. A l’en croire les terroristes exploitent les abus dont sont victimes cette couche de la population de la part de l’administration locale. Pour mieux exploiter le terrain, ils ont profité de l’absence de l’administration pour mieux s’implanter. Avant de souligner que la nature a horreur du vide. Le conférencier a fait une révélation fracassante, il a affirmé que les djihadistes pour atteindre leur objectif ont recruté des peulhs au sein de la communauté peulh pour attaquer les dogons et des jeunes dogons pour attaquer la communauté peulh et vice versa. A la question de savoir si des émissaires ont été dépêchés pour prendre langue avec Iyad Ag Ghali et Amadou Koufa, le conférencier de dire : « j’ai envoyé des émissaire rencontré Amadou Koufa Iyad Ag Ghali ». Que ce qui est sortie de la rencontre ? Le conférencier assure qu’il attend leur retour. Toutefois le Pr Dioncounda Traore a indiqué qu’il est prêt à rencontrer les deux chefs djihadistes conformément aux recommandations du dialogue national inclusif.

Rappelons que la mise en place du service du Haut représentant pour le centre est une initiative du chef de l’Etat. Il est désormais opérationnel et dispose d’un budget, d’un local, d’un secrétaire permanent l’ancien Premier ministre Diango Cissoko et d’un conseiller militaire et non moins ancien commandent de zone de Tombouctou Abbas Dembele. Pour ce qui est du mandat du Haut représentant, le Pr Dioncounda Traore a martelé qu’il n’ya pas de mandat spécifique, il appartient au président de la République de mettre fin à la mission du Haut représentant.

Aissata Djitteye

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here