Le ministre Malick Coulibaly sur l’Ortm : «Ibrahim Dahirou avait déposé sa démission»

La sortie du ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Garde des sceaux, Malick Coulibaly, sur l’Ortm, est un témoignage fort éloquent du patriotisme du Général Ibrahim Dahirou Dembélé et surtout son sens de l’honneur et de la dignité.

Il y a de ces militaires qui forcent l’admiration de leurs frères d’armes par leur intégrité et leur dévouement. Parmi ceux-ci, figurent incontestablement l’actuel ministre de la Défense et des Anciens combattants, Général Ibrahim Dahirou Dembélé. En déposant sa démission – rejetée par le président de la République et le Premier ministre – pour se mettre à la disposition de la justice, le général Ibrahim Dahirou Dembélé prouve à ses concitoyens qu’il est un homme d’honneur qui n’est pas prêt à sacrifier à la première occasion sa dignité. Inculpé dans l’affaire dite des bérets, le général Dembélé est résolument engagé à laver son honneur et sa dignité.

Le 24 janvier dernier, le ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Garde des sceaux, Malick Coulibaly, a confirmé dans une interview accordée à l’Ortm que son collègue de la Défense et des Anciens combattants avait réellement déposé sa lettre de démission. « Dahirou avait déposé sa démission, mais pour des raisons d’intérêt national de sécurité, nous avons requis du parquet, le report du procès pour permettre au ministre de la Défense de continuer à mieux rebâtir l’armée nationale», a-t-il souligné.

L’arrivée du Général Dembélé, un homme écouté par la troupe et respecté par les partenaires du Mali à cause de ses valeurs intrinsèques et ses compétences militaires, à la tête du ministère de la Défense et des Anciens combattants en ces périodes d’incertitudes est un atout majeur dans la reconstruction de l’outil de défense. Comme le disait Claude Adrien Helvétius, poète, écrivain et philosophe français, « rien n’est impossible aux grands hommes ».

C Doumbia

Le challenger

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here