Commissions indépendantes: Les Ligues exigent le respect des textes et du quorum du 29 aôut 2019 par la FEMAFOOT

Un scandale émaillé de violations et de transgressions du quorum et des textes qui régissent les statuts d’une Fédération, une Federation interpersonnelle, pour ne pas la citer, se déroule sous les yeux des plus hautes autorités du pays, sans qu’ils ne réagissent.

Pis, ils cautionnent une histoire de consensus dans le processus de la mise en place des Commissions indépendantes entaché de dépassements et d’irrégularités que le président de la Fémafoot et le directeur du développement des associations de la Fifa, couvrent de
leur complicité.

La Féderation malienne de football (Fémafoot) veut coûte que coûte imposer sa force aux acteurs dans le cadre de la mise en place de cette commission indépendante. Le moins que l’on puisse dire est que la majorité des Ligues ( Tombouctou, Koulikoro, Ségou, Kayes, Kidal, Gao etc) rejettent ce diktat et revendiquent tout simplement le respect des textes et du quorum du 29 août 2019.

La Fémafoot est en train de bafouer les textes fondamentaux (les Statuts) qui s’assimilent à une Constitution et que tous,avons voté et adopté et qu’en face, dans le but de violer ces textes, base de la réglementation du football malien, Veron Mosengo Omba (via un courrier), en complicité avec le Comité exécutif, entend proposer de violer les dits textes par des arrangements illégaux qui jurent d’avec l’application correcte des Statuts du foot malien.

La Fédération malienne de football a ignoré les textes et continue de rencontrer les acteurs dans le cadre d’un compromis hors textes.

La Fémafoot ne veut pas se conformer au quorum ayant servi pour l’adoption des textes et l’élection de l’actuel président du comité exécutif de la Fémafoot.

Dépuis son élection, le Comité exécutif de la Fémafoot est en train de gérer les fonds en violation de toute la règlementation en vigueur dans le foot comme l’a fait avant le bureau qui l’a précédé celui de Boubacar Baba Diarra.

C’est dans cette optique que le président Mamoutou Touré et Véron Mosembo Omba inventent les Commissions ad’hoc afin de continuer à tripatouiller les fonds destinés au développement de notre football. La Fémafoot et Véron veulent organiser une assemblée élective sur mesure pour les candidats qu’ils cherchent à imposer au sein des Commissions indépendantes au mépris des textes, et du quorum bafoué par ces deux personnalités.

Le directeur du développement des associations de la Fifa, Veron Mosengo Omba chargé par la Fémafoot d’accomplir la sale besogne n’a pas hésité à recourir à de vils procédés (menaces et intimidations déguisées via courrier au nom de la Fifa) pour infléchir la position des acteurs qui refusent le rôle de hors-la-loi que veut leur imposer la hiérarchie du football.

La Fémafoot et la Fifa via Véron ne forceront pas le barrage parce que des dirigeants et des hommes intègres refuseront de s’aligner avec ceux qui violent la loi.

Lors de sa énième rencontre tenue lundi 10 fevrier au siège de la Fémafoot, un responsable de Ligue a eu des mots très durs à l’endroit du président de la Fémafoot, Mamoutou Touré, et a dit : « On n’accepte plus qu’on nous impose une crise qui n’est pas la nôtre. Nous demandons une seule chose : le respect des textes de la Fémafoot et du quorum du 29 aôut 2019 par tous» .

Les Commissions indépendantes de la Fémafoot sont élues et doivent travailler en toute indépendance, sans ingérence d’aucun tiers. Ces commissions sont comme des juges, elles veillent à ce que le Code éthique soit respecté. Elles ne doivent donc être à la solde d’aucun
camp.

Les Commissions sont au nombre de trois. Une commission d’audit, une commission d’appel des élections et une commission de conformité. Elles sont complétées par des organes juridictionnels, la commission centrale de discipline, celle de l’éthique et enfin la commission centrale de recours. Elles assurent une mission législative pour contrôler le comité exécutif.

Affaire à suivre.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here