Kadiatou Cissé : Une entrepreneure dévouée pour l’épanouissement de la Femme !

Elles sont les premières à se lever et les dernières à se coucher en général. Ce rituel des femmes (africaines) peut être allégé pour leur rendre la vie facile. C’est dans cette recherche de solutions que Kadiatou Cissé s’investit. C’est pourquoi, elle n’hésite pas d’entreprendre toute initiative qui contribue à l’épanouissement à ses sœurs femmes. A notre micro, l’amazone de Niamakoro dévoile les objectifs et les visions de ses entreprises.
Passionnée de l’entreprenariat, Kadiatou Cissé est une ingénieure de formation en réseau et télécommunication. Elle fait de l’épanouissement des femmes son combat. C’est dans cette optique qu’elle a mis en place deux entreprises pour faciliter la vie aux femmes. La première « Mon petit marché », et la deuxième, « Dodo Lingerie ».

Créée en 2013, « Mon petit marché » est la première entreprise que Kadiatou Cissé a mise en place, étant étudiante. Une entreprise de vente de légumes et de condiments dans son quartier, Niamakoro Cité Unicef.

Selon la promotrice, le Petit marché a été créé pour rapprocher les condiments aux femmes dans son quartier. « Les femmes du quartier prenaient des moyens de transport pour aller chercher des condiments. Pour faire en sorte qu’elles se déplacent moins, j’ai eu l’idée de monter une sorte de marché ici, avec tous les condiments du marché. Et avec aussi du poisson, du poulet et un boucher dans le quartier pour que les femmes puissent passer faire leurs courses », explique-t-elle. Toute chose qui fut un succès, ajoute-t-elle.

Kadiatou Cissé n’a pas oublié les femmes qui sont en activité. Cette idée est partie, selon elle, du fait que ses amies qui sont mariées n’arrêtaient pas de se plaindre du retard de leur diner, faute de temps libre. Pour ce faire, elle y a ajouté un second petit marché qui propose des condiments déjà épluchés, découpés, hachés ou précuits à des prix préférentiels, indique-t-elle. L’objectif est de réduire les peines des femmes. « Avec le Petit marché, je veux vraiment faciliter la vie aux femmes», a martelé Kadiatou Cissé.

Si elle se soucie des activités quotidiennes des femmes, leur habillement la préoccupe aussi. D’où « Dodo lingerie », créée en 2015. Dodo lingerie est mise en place pour répondre au besoin de la lingerie de qualité des femmes, aux dires de Kadiatou Cissé. Elle vend principalement les dessous féminins, précise-t-elle. On y trouve aussi des robes de marié et d’autres parures féminines. « Nos produits de lingerie se différencient des autres par la qualité de la couture, du tissu. La garantie est, au minimum, un ou deux ans », rassure-t-elle.

Très ambitieuse et déterminée à poursuivre son combat, Kadiatou Cissé envisage de s’engager dans la culture des condiments pour en faire la marque de son petit marché. Pour elle, cela facilitera l’accès aux condiments déjà prêts.

En ce qui concerne Dodo lingerie, elle livre déjà dans des pays tels que le Mali, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina, le Niger et la Mauritanie. Mais, animée par sa passion de servir les femmes partout où elles sont, Kadiatou Cissé veut agrandir la liste des pays dans lesquels sa société livre ses produits. Aussi, souhaite-t-elle en faire une marque. Car, dit-elle, les dessous sont très importants dans la vie des femmes, surtout pour leur santé.

Pour conclure, elle déconseille aux femmes l’utilisation des linges de mauvaise qualité, au risque de nuire à leur santé.

Oumar SANOGO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here